GCS (Glasgow Coma Score)

GCS (Glasgow Coma Score)
Ouverture des yeux
Explications ci-dessous
Réponse verbale
Explications ci-dessous
Réponse motrice
Explications ci-dessous
Score Nature de la réponse Explications
4 Spontanée Les yeux sont ouverts, le regard est normal
3 A la demande Les yeux sont fermés, ils ne s'ouvrent que quand on demande à la personne de le faire
2 À la douleur Les yeux sont fermés, ils ne s'ouvrent que quand un stimulus douloureux est pratiqué
1 Nulle Aucune ouverture des yeux, même en cas de stimulus douloureux
Score Nature de la réponse Explications
5 Normale Les yeux sont ouverts, le regard est normal
4 Incompréhensible La personne commet des erreurs, se répète
3 Inappropriée Les réponses ne correspondent pas aux questions
2 Incompréhensible La personne n'émet que des grognements, ou marmonne, spontanément ou à la douleur
1 Nulle La personne ne parle pas, aucun son ne sort de sa bouche
Score Nature de la réponse Explications
6 Aux ordres Spontanément : répond de manière adaptée aux ordres simples
5 Orientée À la stimulation douloureuse : mouvement adapté de retrait, parfois violent (motricité dite localisatrice, de retrait fort)
4 Évitement À la stimulation douloureuse : le bras tente de se soustraire à la douleur, mais de manière peu adaptée ou simplement ébauchée (motricité de retrait faible)
3 Flexion stéréotypée À la stimulation douloureuse : flexion de l'avant-bras sur le bras : décortication
2 Extension stéréotypée À la stimulation douloureuse : extension et rotation interne des membres supérieurs, les paumes se tournent vers l'extérieur: décérébration
1 Nulle A la stimulation douloureuse : aucune réaction
Résultats
Explications

Estime la sévérité de troubles de la conscience ou coma selon la réponse motrice, verbale ou occulaire. Le score de Glasgow n'est pas utilisable si une des composantes n'est pas testable. Historiquement prévu pour les patients traumatisés crâniens, les multiples études effecutées permettent l'utilisation du score de Glasgow pour tout trouble de la conscience d'étiologie médicale ou chirurgicale.

Calculateurs apparentés
Références

Teasdale, G., & Jennett, B. (1974). Assessment of coma and impaired consciousness: a practical scale. The Lancet, 304(7872), 81-84. - Pubmed
Reith, F. C., Van den Brande, R., Synnot, A., Gruen, R., & Maas, A. I. (2016). The reliability of the Glasgow Coma Scale: a systematic review. Intensive care medicine, 42(1), 3-15. - Pubmed
MEDCalc (en anglais)

© LE PEILLET Damien, Olaf et parentés    
L'interniste    
Design original par BootstrapMade